Ils ont fait plus de 10.000 km pour assister …

De Taipei à Tulle

Source

Ils ont fait plus de 10.000 km pour assister aux Nuits de nacre à Tulle et une master class avec Sébastien Farge

Ils ont fait plus de 10.000 km pour assister aux Nuits de nacre à Tulle et une master class avec Sébastien Farge

Nuits de nacre 2019, Vincent Tsai, accordéoniste, professeur et vendeur d’accordéons Maugein à Taipei, a emmené ses élèves à une master class avec Sébastien Farge

© Agence TULLE

L’accordéoniste taïwanais Vincent Tsai et ses élèves ont profité de leur séjour en France pour assister à une master class avec un pédagogue de choix,  Sébastien Farge.

lIs ont fait plus de 10.000 km pour assister aux Nuits de nacre et une master class avec Sébastien Farge.  » Ils viennent chercher la culture de l’accordéon à la française », explique ce dernier en pédagogue intarissable,  passionné et passionnant.

Vincent Tsai et ses élèves viennent de Taïwan, jouent sur les accordéons Maugein et ils sont très contents d’être en Corrèze.

Vincent Tsai est un instrumentiste réputé, qui se produit régulièrement dans les salles prestigieuses en Chine, au Japon ou en Corée du Sud. Il  sera en concert en duo (Kite Flying Band ) avec Sylvia Hsu, ce vendredi soir 28 juin à 21 heures à l’église Saint-Jean.

Un portrait sensible de groupe. Les Taïwanais affichent fièrement leurs casquettes corréziennes.  

Mais il  a également une autre grande qualité. Il joue sur un accordéon Maugein, fabriqué à Tulle. Mieux encore, depuis 2016, il est représentant et vendeur de la marque à Taïwan. Il a donc profité de son voyage en France pour emmener cinq de ses élèves qui jouent tous sur des accordéons Maugein aux Nuits de nacre et à   cette  master class  avec l’accordéoniste corrézien Sébastien Farge. La première rencontre a eu lieu, le jeudi 27 juin à Varetz et la seconde est programmée ce samedi 29 juin.

« Pour nous, cette master class avec Sébastien est une occasion unique, un échange très précieux sur l’accordéon à la française », résume Vincent Thai.

Dragan Perovic 

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *